Charles Bradley : Le Godfather de la Soul Music

Après avoir mis le feu avec Sharon Jones, c’est au tour de Charles Bradley d’être mis sur le devant de la scène par les gens de chez Daptone et surtout Thomas Brenneck guitariste des Dapkings et du Budos Band. « Tommy TNT » comme on le surnomme, propose à Charles Bradley l’un de ses derniers groupes et projets en date, le fabuleux Ménahan Street Band (avec des collègues des Dapkings, Budos Bans ou encore Antibalas). Et c’est ainsi que nait « No Time for Dreaming » album sortit le 24 janvier dernier.

Pour ceux qui connaissent le Ménahan Street Band (en écoute dans la rubrique album), vous reconnaitrez probablement quelques sons recyclés de leur propres opus. Les douze titres de « No time for dreaming » accrochent l’oreille à la première écoute. La voix éraillée de Charles Bradley nous rappelle ce que la soul doit au blues. Un disque intemporel qui se veut être pour nous l’album coup de coeur du mois. 

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *